Le constat

Le Programme Premières Heures permet à des personnes en situation de très grande exclusion, essentiellement à la rue ou en CHU, d’engager un parcours d’insertion en entrant dans un chantier d’insertion et en accédant à un hébergement.

Expérimenté par Emmaüs Défi en 2009, avec le soutien de la Ville de Paris, le Programme Premières Heures est envisagé comme un sas temporaire, progressif, adapté, destiné aux personnes ayant connu un parcours de rue qui ne se projettent pas d’emblée dans un contrat long et pour lesquelles les programmes d’insertion classiques s’avèrent inadaptés.

Principes

Le Programme Premières Heures repose sur 4 principes fondamentaux :

  1. Un recrutement sans sélection, ni prérequis : pour un public SDF (rue ou CHU) qui ne peut habituellement accéder aux SIAE
  2. Premières heures comme lieu d’accompagnement : pas d’attente de productivité, un suivi social et un accompagnement en interne par un référent social
  3. Promesse de l’emploi et de l’hébergement : mise en œuvre d’un parcours professionnel d’insertion progressif devant permettre d’être recruté à minima en CDDI
  4. Progressivité et durée modulable, au cas par cas : Premières heures s’adapte aux besoins et capacités de la personne.

Essaimage

Convergence France a engagé une réflexion avec ses partenaires autour de l’essaimage national du Programme Premières Heures en 2 axes :

  • PREMIÈRES HEURES se déploie sur les territoires qui mettent en oeuvre Convergence. Il est envisagé comme le sas d’entrée du programme Convergence, nécessaire pour aller chercher les personnes qui restent trop souvent aux portes de l’IAE.
  • PREMIÈRES HEURES se déploie également sur des territoires ne portant pas Convergence et où certains publics restent exclus du secteur de l’IAE (public ROM, jeunes de moins de 26 ans…). Des territoires ont déjà exprimé leur intérêt pour une telle initiative, comme Boulogne, Nice, Grenoble, Troyes…

Partenaires

Ville de Paris

Suite à l’expérimentation du Programme Premières Heures, la Ville de Paris soutient financièrement les structures s’engageant à accompagner des personnes en situation de grande exclusion sociale à travers la reprise progressive d’une activité depuis 2013.

Premières Heures fait partie, depuis 2015, de l’action 59 du Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion.

Fondation Sanofi Espoir

La Fondation Sanofi Espoir soutient les ambitions du Programme Premières Heures portées par Convergence France.

La mise en oeuvre de PREMIÈRES HEURES doit permettre aux personnes d’enclencher une dynamique de parcours sur le champ de la santé et d’envisager des parcours de la rue jusqu’au chantier d’insertion.

Une évaluation des impacts santé de la remobilisation par le travail sur les parcours des personnes sera réalisée, avec un objectif de pérennisation du programme.

Métropole du Grand Lyon

La Métropole du Grand Lyon soutient l’essaimage du Programme Premières Heures sur son territoire.

Logo_Grand_Lyon